Thaïlande,  Travel

Cyclo Sukhothai

En selle sur nos vélos, nous partons à la découverte des ruines de l’ancien royaume de Sukhothai.

Nous arrivons à Sukhothai en bus depuis Bangkok à 4H du matin (non on ne s’est pas trompé d’heure mais le chauffeur a eu le pied lourd puisqu’on a 2H d’avance…). Les yeux enfarinés et un peu perdus au milieu des thaïlandais qui commencent à arriver pour installer leurs étals au marché, on rejoint notre hôtel dans la nuit, escortés par deux chiens qui nous ont pris en sympathie (enfin surtout Xavier !), et on dort sur le sofa de l’entrée en attendant l’ouverture de l’accueil de notre super hôtel au personnel vraiment ADORABLE : le Vieng Tawan Sukhothai Guesthouse by Thai Thai.

Après un petit passage par la piscine et par la location des vélos, nous voilà partis pour notre mission découverte de Sukhothai !

Notre hôtel est dans la vieille ville où l’on trouve les fameux vestiges des temples, ce qui permet de tout faire directement en vélo, contrairement à la nouvelle ville qui est à 13km de là. Le vélo, c’est vraiment LE meilleur moyen de découvrir Sukothai : c’est tout plat et bien goudronné, c’est très agréable d’y pédaler.

Un peu d’histoire

Considéré comme le premier royaume thaï indépendant, Sukhotai a été fondé au XIIIe siècle alors que l’empire khmer était en déclin et régna pendant 150 ans sur une partie de territoire de l’actuelle Thaïlande, suivie par le royaume d’Ayutthaya. Le roi Ramkhamhaeng (qui y régna à la fin du XIIIeme siècle) est d’ailleurs considéré comme le père de l’écriture thaï. La plupart des ruines de Sukhothai se trouvent à l’intérieur de remparts entourées de douves et forment un ensemble architectural religieux d’inspiration khmer avec des embellissements typiquement thaïlandais. C’est durant la période Sukhothai que le style artistique thaïlandais est né, autant en architecture qu’en sculpture. On dit d’ailleurs des statues de Bouddha édifiées durant cette période qu’elles sont « de style Sukhothai ».

Les anciens temples à découvrir sont divisés en 3 zones : le centre (par lequel nous commençons), la partie nord et la partie ouest (le sud c’est cadeau). Chaque zone coûte 100 Bath pour l’accès + 10 Bath pour le vélo.

Au fait, on vous a dit qu’on était en LOW season (basse saison pour les anglophobes) ? Autrement dit on n’est pas nombreux dans le parc de Sukhothai, ce qui n’est pas pour nous déplaire ! On roule tranquillement entre les temples plus ou moins abîmés et les arbres plus ou moins grands. Pas de jungle ici comme à Angkor, le soleil tape fort et on n’a pas grand chose pour s’abriter. On commence par un des temples les plus beaux et plus connus : le Wat Mahathat. Et comme on n’est pas trop embêté par les autres touristes, on s’amuse un peu à faire des photos avec Bouddha. On reviendra d’ailleurs à ce temple en fin de journée pour tenter d’admirer le coucher de soleil malheureusement trop nuageux.

Puis nous suivons le chemin vers le Wat Si Sawai, le Wat Tra Phang Ngoen, le Wat Sa Si, le Wat The Phuk, le Wat Chana Songkrham (cherchez l’intrus) et la statue du Roi Ramkhamhaeng.

Une fois qu’on a fait le tour du centre, on se dirige vers les temples du nord voir le Wat Si Chum et le Wat Phra Phai Luang, on fait beaucoup d’autres temples sur la route pour le plaisir de s’arrêter à vélo sous un arbre (car il fait chauuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuud). Après plusieurs heures donc de balade en vélo, retour à l’hôtel pour profiter un peu de la piscine et se reposer avant de retourner tenter le coucher de soleil et manger tranquillement à côté du parc.

Puis on retourne se coucher car demain nous partons découvrir la zone ouest pour le lever du soleil. Réveil à 4H30, départ quasi dans la nuit pour pédaler sur 6km vers le Wat Saphan Hin, un temple en haut d’une colline d’où l’on peut admirer le lever de soleil, quand il n’y a pas de nuage bien sûr… Décidément, les nuages ne sont pas cléments avec nous ! Bon, à défaut d’admirer le lever du soleil, Xavier s’est accordé le droit de faire voler son drone pour faire une petite vidéo 😁 

Après avoir fait le tour des temples de l’ouest et du sud (notamment le Wat Chetuphon), nous rentrons à l’hôtel (il n’est que 9H) et nous nous préparons pour prendre le bus à 12H10 qui nous emmènera à notre prochaine étape : Chiang Mai la maudite ! (Vous comprendrez avec le prochain numéro)

Cap de suivre nos conseils ?

  • Pour dormir, on conseile l’hôtel Vieng Tawan Sukhothai Guesthouse by Thai Thai à 680 Bath la nuit, bien placé, avec piscine, vélos en bon état à 50 Bath les 24h et personnel vraiment super !
  • Séjournez dans la vieille ville, vous serez aux portes des temples et la nouvelle ville n’a apparemment pas beaucoup d’intérêt.
  • Une journée complète suffit pour tout faire, vous pouvez prendre 2 jours pour y aller tranquille. Si il fait très chaud faites du vélo tôt le matin puis retournez à votre hôtel et finissez en fin d’après-midi (on regrette pas d’avoir fait ça le premier jour !).
  • A choisir entre Ayutthaya et Sukhothai : préférez Sukhothai.
  • Si vous commencez très tôt (pour voir le lever de soleil pr exemple), vous n’aurez pas à payer puisque les contrôles de tickets ne sont pas encore ouverts (on a économisé 100 Bath chacun… richesse !)
  • Le marché regorge de bonnes choses, allez voir notre mamie au fond à droite du marché pour manger des supers palets coco et tapioca frits.
  • Il parait que basse saison ou pas, Sukhothai n’est jamais envahi par les touristes donc ça reste très agréable à faire toute l’année.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.