Thaïlande,  Travel

3 semaines en Thaïlande : le bilan

Premier pays de notre tour du monde, nous démarrons en douceur dans un pays que nous connaissons déjà et entourés d’amis. La Thaïlande nous a réservé des surprises, beaucoup de chaleur et de détente. Bilan de nos 22 jours au pays du pad thaï.

Itinéraire

Itinéraire effectué du 14 mai au 6 juin 2019

DepuisVers    TransportTemps de transportDurée sur place
ParisKoh Phangan3 avions (billet tour du monde) + 1 bateau14h15 en avion + 1h30 de bateau6 jours
Koh PhanganKoh Tao1 bateau1h301 jour
Koh TaoBangkok1 bateau + 1 bus10h5 jours
BangkokSukhothai1 bus6h302 jours
SukhothaiChiang Mai1 bus6h4 jours
Chiang MaiChiang Rai1 bus3h302 jours
Chiang RaiBangkok1 bus14h2 jours
BangkokSiem Reap1 bus8h 

En quelques chiffres

  • 4 hôtels, 1 villa de dingue et 1 hébergement par des amis
  • 18 taxis, 7 métro, 6 bus, 4 bateaux, 3 avions, 3 songthaew, 2 pick up, 2 scooters, 2 vélos, 0 tuk tuk (résistaaannnce !)
  • 45h30 passées en bus, 6h30 passées en bateau
  • 220km à scooter, 40km à vélo
  • 25h passées dans l’eau
  • Une trentaine de fruit shake engloutis
  • Une dizaine de litres d’eau perdus en transpiration
  • 39°C la température moyenne à Bangkok

Budget

Nous avons dépensé un total de 1 226,52 € pour deux sur 22 jours soit 27,87 € par jour par personne. Nous sommes en-dessous de la moyenne journalière qui est de 32 € par jour par personne, mais nous n’avons pas eu un séjour « classique » de tourdumondiste pour ce premier pays. Nous n’avons pas inclus dans ce total les frais engagés dans les hôpitaux suite à notre accident, ils seront remboursés par notre assurance.

Hébergement

L’hébergement représente 9 % du budget global. Il n’est pas vraiment représentatif d’un voyageur classique puisque nous n’avons pas payé notre hébergement sur Koh Phangan ni à Bangkok.

Il y a des hébergements pour toutes les bourses en Thaïlande. Compte tenu de l’écrasante chaleur que nous avons subie, nous avons décidé de payer un peu plus histoire d’avoir la clim dans la chambre.

La chambre la plus chère : 19,29 € pour la Vieng Tawan Sukhothai Guesthouse by Thai Thai
La chambre la moins chère : 0 € pour la villa de rêve à Koh Phangan offerte par notre ami Antho et l’hébergement chez nos amis à Bangkok

Nourriture et boissons

Les repas et encas représentent 30% de notre budget, mais n’est pas représentatif d’un voyage classique puisque nous n’avons pas payé tous les repas à Koh Phangan ni à Bangkok.

Sans surprise la Thaïlande est LE pays de la bonne bouffe ! Impossible de lister toutes les spécialités que tout le monde connait déjà mais un bon pad thai ou n’importe quel curry font l’affaire que ce soit dans la rue, en bord de route ou dans un petit restaurant qui paye pas de mine. Bref on a toujours bien mangé (et petit teasing maintenant qu’on est au Cambodge : on regrette la nourriture thaï).

Pendant 3 semaines on a bu surtout 2 choses (à part de la bière sur Koh Phangan) : de l’eau (beaucoup) et des fruit shakes (majoritairement de mangue) et qu’est-ce que c’est bon : juste du bon fruit et des glaçons ! Ils servent aussi beaucoup de café frappé glacé mais pour le coup c’est pas notre tasse de thé (café … thé …. jeu de mot).

Pour les végétariens intolérants au gluten et au lactose : la rubrique relou de la bouffe de Mél

La Thaïlande c’est vraiment un pays facile pour manger, que ce soit dans les restos ou dans la rue. Il est très facile de demander à avoir un plat végétarien normalement servi avec de la viande ou des crevettes, ils proposent alors de mettre du tofu (j’ai fait une bonne cure de tofu en Thaïlande !). Ils sont arrangeants et comme le tourisme y est très développé, ils ont l’habitude. La compréhension en anglais est assez facile, mais nous ne sommes pas allés dans des coins très reculés. Ils ont beaucoup de choix de plats, je ne me suis pas lassée de la nourriture thaï.

La plupart des échoppes ont des menus avec photo, plus facile ainsi de repérer ce qui est VGR et ce qui ne l’est pas. Il faut cependant prendre l’habitude de demander si le plat est bien sans viande ni poisson (ça m’est arrivé une fois de recevoir un plat avec de la viande qui n’apparaissait pas sur la photo). Ils cuisinent beaucoup avec du riz et des nouilles de riz sautées, c’est donc très facile de manger sans (trop de) gluten.

En revanche ils cuisinent tout à la sauce poisson ou la sauce huître, il faut donc demander à ce qu’ils n’en mettent pas à chaque commande. Ils remplacent alors par de la sauce soja qui contient du glutamate. Il faut savoir faire des choix… Pour les végétaliens, attention aux œufs qu’ils ont tendance à mettre dans la plupart des plats de riz et nouilles.

Pour les courses, il y a de nombreux 7 Eleven ouverts 24h/24 dans lesquels j’ai plus ou moins facilement trouvé des sorbets en bâtonnets (un régal par cette chaleur), des chips nature (mon petit plaisir) et des gâteaux à la farine de riz (avec liste des ingrédients en anglais). Les fruits secs y sont aussi vendus à des prix abordables. Les stands de rue ne manquent pas de fruits exotiques à tomber par terre, déjà découpés pour être avalés immédiatement.

Exemples de plats végétariens sans gluten sans lactose :

  • Curry de légumes
  • Pad thaï
  • Riz frit aux légumes
  • Riz frit aux noix de cajou
  • Brochette de tofu frit au marché
  • Bouillon de légumes au tofu
  • Mango sticky rice

Transports

Les transports représentent 25 % du budget global. Nous n’avons pas compté les billets d’avion pour arriver en Thaïlande car ils font partie du billet tour du monde acheté en amont.

Les trajets en bus sont assez agréables, les bus sont confortables et en bon état, les routes entretenues et on a toujours eu une bouteille d’eau et un gâteau à grignoter offerts (même une brique de lait de soja une fois !). Pour notre trajet vers Siem Reap, on s’est même payé le luxe d’avoir le Wifi à bord pour quelques Bath de plus !

Visites et loisirs

Les visites et loisirs représentent 29 % du budget global. Ça comprend globalement les droits d’entrée dans les différents temples de Bangkok, Chiang Mai et Chiang Rai (200 Bath max suivant les temples et musées), l’excursion à l’Elephant Nature Park à Chiang Mai (dépense la plus importante de cette partie avec 140 € pour nous deux), l’escape game à Bangkok (45 € environ pour 3), l’entrée au parc Ancient Siam (environ 20 € par personne la journée) et le tour en barque au floating market (8 € environ par personne). 

Visa

Les ressortissants français bénéficient d’une exemption de visa pour pouvoir rester 30 jours en Thaïlande (valables pour une arrivée par voie terrestre et aérienne). Il faut tout de même avoir un passeport valide minimum 6 mois après la date de retour. Il ne faut pas abuser de cette exemption de visa, les douaniers sont en droit de vous demander de payer un visa si vous entrez sur le territoire de trop nombreuses fois en peu de temps (on espère que ça ne nous arrivera pas). 

On a aimé / on a moins aimé

On a aimé

  • Faire la fête avec nos amis dans une villa de rêve à Koh Phangan
  • Découvrir la culture thaïlandaise grâce à Niamké
  • La gentillesse et la générosité des thaïlandais
  • La bouffe thaï
  • Les temples originaux de Chiang Rai
  • S’occuper des éléphants grâce à l’Elephant Nature Park
  • Le système hospitalier privé thaïlandais

On a moins aimé

  • Notre accident de scooter à Chiang Mai
  • La chaleur, surtout à Bangkok
  • L’amabilité des chauffeurs de taxi à Bangkok (en même temps, ça nous change pas trop de Paris)
  • L’usine à tourisme qu’est devenue Chiang Mai
  • Les personnes complètement ivres à la Full Moon Party sur Koh Phangan

Notre ressenti

Xavier

Ce n’est pas mon premier passage en Thaïlande (c’est d’ailleurs l’unique pays de notre tour du monde que je connais) mais j’ai toujours aimé ce pays, les gens y sont souriants et gentils, il y a un coté culturel assez mystique, prenant et nous avons eu la chance d’avoir une guide de choc pour découvrir au mieux ce coté culturel (merci Niamké). La Thaïlande c’est un mélange de cette culture, des temples, de la beauté des paysages du nord, des plages du sud, des temples (oui car il y en a beaucoup et ils sont tous magnifiques), de la facilité de voyager, de la gentillesse et de la bonne bouffe ! Pour moi une première étape réussie et agréable grâce aussi aux moments entre amis. En route vers le Cambodge !

Mélissa

Quelle chaleur ! Elle est omniprésente dans ce pays, autant sur le thermomètre que dans l’accueil de ses habitants. J’ai adoré ces quelques moments sans trop de touristes à Koh Phangan, plusieurs jours avant la Full Moon Party et avant l’arrivée des nuées d’étrangers venus se saouler sur sa mythique plage, ou encore à Sukhothai où un homme nous a offert de bon cœur quelques petites bananes délicieusement sucrées. Mais quelle chaleur ! Les visites ont été éprouvantes et la promesse d’un endroit climatisé ou d’une piscine m’ont fait tenir le cap. Grâce au défunt roi, la Thaïlande a tout compris pour s’ouvrir sur le monde, se développer et accueillir le tourisme à bras ouverts sans trop perdre de son âme. Pari gagné souvent, perdu parfois comme à Chiang Mai. Je nous estime extrêmement chanceux d’avoir commencé notre long voyage par ce si beau pays, d’une si belle manière, si bien entourés, choyés par nos amis, abreuvés de connaissance sur l’histoire et la culture du pays qui nous on permis d’apprécier chaque visite, chaque temple, et d’avoir été là au bon moment, le pays étant en fête suite au couronnement du roi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.